Ce programme de concert met l’accent sur la variété de la musique de chambre pour instruments à vent de la famille des bois dans la Venise baroque.

La Sérénissime, tel était le surnom de la République de Venise qui, à l’époque baroque, était non seulement une puissance commerciale et coloniale, mais se mettait aussi en scène comme un centre important de la culture et du luxe.

Au niveau musical, la multitude de visiteurs internationaux s’émerveillaient de la beauté de la musique ecclésiastique de Saint-Marc, des opéra modernes et tout particulièrement des fameux Ospedali, qui étaient connus dans toute l’Europe : les orphelines pouvaient bénéficier d’une éducation instrumentale et de chant unique en son genre dans ces établissements sociaux, sous la direction d’autorités comme Antonio Vivaldi.

Certaines de ces filles se dirigèrent aussi vers les instruments à vent comme le hautbois, la flûte ou le basson, ce qui était très rare pour les femmes à cette époque. À partir de la fin du 17ème siècle, l’on commença à composer de plus en plus de musique pour ces nouveaux instruments d’origine française à Venise.

La virtuosité fraîche du style vénitien, avec ses contrastes extravagants dans les temps, la dynamique et la varieté des sons, plût beaucoup au nord de l’Europe, particulièrement à Vienne. Grâce à l’affinité particulière des Habsbourg pour Venise, l’on put rencontrer nombre de personnalités artistiques de la Sérénissime à la cour de Vienne au fil des siècles.

Evaristo Felice Dall’Abaco :
Sonata da Camera à due Hautbois con il Fagotto Nr. 8 op. 3 Do majeur

Giovanni Benedetto Platti:
Preludio per cembalo solo [anonym]
Trio con Oboè, e Faghotto obligato do mineur

Antonio Lucio Vivaldi:
Concerto per flauto, oboe e fagotto RV 103 sol mineur

Antonio Caldara:
Sinfonia de la cantate „Clori, mia bella Clori“ pour flûte, hautbois et basse continue en sol majeur

Giuseppe Antonio Brescianello:
Trio per oboe, fagotto e basso continuo si bémol majeur

Antonio Vivaldi:
Suonata à 2 per flauto, fagotto e basso continuo RV 86 la mineur

Antonio Lotti:
Echo Quartetto à 2 Oboe, Fagotto, et Cembalo en fa majeur
Echo – Adagio – Presto

X